T. 514 855-4208 / C. direction.des_sources@csmb.qc.ca

Code de vie

Code de vie

L’école secondaire des Sources reconnaît qu’il est important de promouvoir et de renforcer activement les comportements appropriés et positifs chez les élèves. En favorisant et en maintenant un milieu d’apprentissage et d’enseignement sécuritaire, chaque élève pourra atteindre son plein potentiel.

Pour ce faire, nous appuyons nos interventions sur 3 valeurs choisies par l’équipe école et la communauté éducative de l’école des Sources. Nos valeurs préconisées sont :

Respect / Responsabilité / Engagement

L’école secondaire des Sources reconnaît qu’il est important de promouvoir et de renforcer activement les comportements appropriés et positifs chez les élèves. En favorisant et en maintenant un milieu d’apprentissage et d’enseignement sécuritaire, chaque élève pourra atteindre son plein potentiel. Suite à l’accord de tous les membres de l’école, la mise en œuvre du système de soutien au comportement positif (SCP) sera implanté en août 2018.

De plus, ce système est reconnu comme étant une approche efficace et ses fondements reposent sur les données de la recherche. Un continuum d’interventions, d’appuis et de conséquences accompagne le système. Nous renforçons les comportements positifs tout en aidant les élèves à faire les bons choix.  Les éléments du système seront présentés explicitement aux élèves.  En plus, les parents seront informés au début de l’année scolaire 2018-2019.  Afin de favoriser une responsabilisation progressive de l’élève, l’équipe SCP a mis en œuvre une approche fondée sur un système de privilèges qui développe la motivation intrinsèque.

  • Le SCP permet d’enseigner et de renforcer les comportements souhaitables chez les élèves.
  • Le SCP vise à utiliser le moins souvent possible la forme négative « ne pas » dans les interventions auprès des élèves, mais plutôt de recourir à la forme positive afin de valoriser les élèves.
  • Un système pour gérer les écarts de conduite est également mis en place pour encourager les élèves à faire de meilleurs choix. Il est attendu que les interactions adulte-élève positives dépassent significativement les interactions de nature correctives ou négatives (4 : 1)